Pourquoi le dernier album de Snoh Aalegra passe en boucle au showroom ? [Critique d'album].

J'ai découvert Snoh AAlegra il y a deux ans, grâce au film "If Beale Street Could" dont son morceau "Find Someone Like You" est dans la bande originale. 

Je suis littéralement tombée amoureuse de cette chanson et souhaitais en savoir plus sur l'artiste. J'ai d'abord écouté son deuxième album "Ugh those feels again" qui m'a beaoucoup accompagné dans le deisgn de la collection Archive

Je suis très critique niveau musique (7 ans à bloguer, écouter des artistes, aller à des concerts, faire des critiques d'album…); et quand je suis tombée sur son Tiny Desk, il n'y avait plus d'hésitations...Snoh Alegraa était officiellement devenue une de mes muses.

J'aime son univers sonore, qui rappelle les classiques du R&B avec une vraie touche contemporaine et scandinave. La direction artistique de ses clips (mais aussi tous ses supports) est comme sa musique : épurée, divine et surtout sensuelle.

J'ai mis du temps à apprécier son nouvel album. L'intro est assez similaire à celle de son deuxième album. Malheureusement je n'ai pas bien écouté son premier album "Feels", est comprend (grâce au titre) que ce dernier album en est la suite. 

Les albums s'enchainent plutôt bien et ce nouvel opus nous emmène dans un autre univers, un peu moins froid, plus dansant, plus joyeux et surtout "hopeful"...Cela est peut-être dû à la crise du Covid, ou peut-être qu'elle a enfin trouvé l'amour. En effet, il y a des morceaux un peu plus "dansants" et "pop" que dans le dernier album et ça me donne envie d'aller encore plus loin dans l'écoute; et surtout découvrir son premier album. 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés